Actualités

4 janvier 2019 in Patrimoine

Visite guidée « Entre paysage et patrimoine »

Cet été, Jean-Baptiste VOISIN vous propose tous les jeudis à 14h00 une promenade autour du village de faible dénivelée.Vous découvrirez au cours de cet itinéraire le mieux exposé du cirque…
Lire la suite
14 mai 2018 in Patrimoine

« Entre paysage et patrimoine »

L'itinéraire patrimonial dont l'élaboration a commencé l'automne dernier est bien avancé et pourra être proposé au public sensible au patrimoine culturel et humain du village dès le début de l'été.…
Lire la suite

Itinéraire patrimonial

L’itinéraire patrimonial dont l’élaboration a commencé l’automne dernier est bien avancé et pourra être proposé au public sensible au patrimoine culturel et humain du village dès le début de l’été. Il a pour but de compléter les belles réalisations déjà faites en ce sens, dont le parcours proposé par « la promenade des  Prioux ». Dans un premier temps il sera destiné à des groupes encadrés soit par des accompagnateurs de moyenne montagne du Bureau des guides, soit par des animateurs de l’Office du Tourisme.

Son parcours part du centre du village et aboutit au hameau des Granges : il a été conçu pour inviter ceux qui le fréquenteront à associer l’observation du paysage et de différents vestiges à deux aspects de l’histoire du village ; le passé agricole qui devient ancien, et  le passé plus récent qu’a été la réalisation des travaux hydroélectriques de l’après-guerre résumés par l’expression « L’Entreprise ». Avec en prime à mi-parcours un arrêt botanique dans la forêt des Granges conçu par Daniel Gérardin.

Le support de cet itinéraire est pour l’instant le guide que j’ai rédigé à partir de nombreux entretiens avec des anciens du village, en compagnie de Sandra Béguin. Entretiens qui ont été réalisés et enregistrés soit en mairie soit au domicile de tous ceux qui nous ont reçus, et que j’ai à cœur de remercier chaleureusement.

J’ai parlé des visiteurs, à qui l’itinéraire est destiné, mais à en croire des réactions favorables, il pourra avoir un sens pour tous les habitants du village qui installés depuis une époque plus récente, n’en connaissent pas tous les aspects, et aussi pour ceux qui bien qu’issus de très anciennes familles, ont été peu à peu coupés de ce patrimoine du fait de leur jeune âge. Ainsi telle personne a eu plaisir à redécouvrir le passé de carrière de la Louza comme telle autre la résonance magique de l’expression « L’Entreprise » pour ceux qui ont vécu cette époque. Bref cet itinéraire pourra jouer son rôle modeste à Pralognan dans ce fameux dialogue intergénérationnel dont l’avenir dira si c’est une mode passagère ou un axe important pour la société future.

Chose importante, je voudrais souligner le caractère vivant, ouvert, mobile de cet itinéraire. Certes son tracé a une logique qui devrait peu varier, mais les apports des informations venues de consultations d’archives (dont les passionnants comptes rendus municipaux d’époques révolues), ou plus encore de l’inépuisable mémoire des anciens, enrichiront au fur et à mesure le guide déjà élaboré. Des annexes déjà commencées pourront approfondir des aspects seulement esquissés : focales sur la civilisation du foin qu’a été Pralognan autrefois, la gestion de l’eau, les migrations d’hier à aujourd’hui, l’évolution des métiers de la montagne ..des thèmes sur lesquels beaucoup pourront témoigner.

Enfin, restera une étape importante, la matérialisation de l’itinéraire au-delà du guide édité et de l’accompagnement sur son parcours. Des réflexions en  commun et certains investissements devront aboutir à la façon la plus opportune de mettre en valeur l’itinéraire et de le signaler, ce qui est l’objectif de l’année prochaine, après l’expérimentation au cours de l’été à venir.  

Les « nouvelles technologies » (applications sur mobiles permettant de suivre l’itinéraire et d’accéder à divers contenus dont les témoignages) seront-elles utilisées ? Comment proposer des présentations diversifiées selon les publics ? En tout cas ce sera un challenge que de trouver une façon originale de partager cette connaissance du passé, facteur parmi tant d’autres du rayonnement de Pralognan.
Jean-Baptiste VOISIN